Gastronomie

L’art du chocolat chaud authentique

Si vous êtes comme moi, vous avez très certainement une liste toute personnelle d’aliments capables de vous remonter le moral instantanément. Pour moi, la star des stars en la matière est le chocolat chaud. Petit-déjeuner de mon enfance, il reste une gourmandise dont j’ai du mal à me passer et pourquoi le ferais-je d’ailleurs ? Un chocolat chaud est savoureux, réconfortant et ne manque jamais à ses obligations. Toutefois, attention, je ne parle pas d’un simple chocolat chaud préparé à la va-vite mais de la recette suprême !

L’art du chocolat chaud

Pour de nombreuses personnes, préparer un chocolat chaud est un opération basique, voire mécanique, qu’elles répètent matin après matin, sans se douter une seule seconde que cela puisse être un art dont elles ne maîtrisent pas encore les bases essentielles. Préparer un chocolat chaud authentique demande un minimum de savoir-faire.

Le chocolat chaud, la boisson hivernale par excellence

Par une journée bien froide, il est véritablement doux de pouvoir s’abreuver d’une boisson aussi réconfortante qu’un vrai chocolat chaud. Mais tout le problème réside en une seule et même question : comment préparer un parfait chocolat chaud ? Tout d’abord, il existe un point essentiel auquel il ne faut pas déroger, au risque de retrouver un ersatz de saveur. Bannissez à tout prix le chocolat en poudre, ainsi que le lait écrémé. Un lait 1/2 écrémé est envisageable mais vous perdez en qualité.

Recette du chocolat chaud authentique

À présent, il est temps de rassembler les bons ingrédients pour une tasse de chocolat chaud :

  • 75g de chocolat noir (doté d’au moins 70% de cacao)
  • 50ml de crème épaisse
  • 210ml de lait entier.

La première étape est assez amusante puisqu’elle consiste à réduire le chocolat à l’état de miettes, grossièrement hachées. Pendant ce temps, le lait est placé dans une petite casserole et chauffé avec précaution. Il ne faut surtout pas le laisser bouillir, juste frémir. À mi-cuisson, il est utile d’ajouter la crème afin que le mélange soit homogène et puisse épaissir légèrement. Dès que la préparation frémit et devient onctueuse, il est temps de retirer la casserole du feu. C’est à ce moment précis que l’on ajoute le chocolat concassé. À l’aide d’une cuillère, de préférence en bois, il suffit de mélanger lentement mais régulièrement, jusqu’à ce que le chocolat aie entièrement fondu.

L’art de la dégustation

Précédemment, j’évoquais l’art de la préparation d’un bon chocolat chaud. Il est temps de s’attarder sur l’art de la dégustation car, non, il n’est pas question d’engloutir un chocolat chaud en deux gorgées avant de passer à autre chose. Nous sommes en présence d’une recette typiquement créée pour se détendre et se ressourcer alors, installez-vous confortablement. Vous devez avant tout sentir l’odeur délicate qui émane de votre tasse. Elle seule peut éveiller vos sens et rendre votre dégustation encore meilleure. Touillez légèrement votre boisson avec une petite cuillère pour en mesurer toute l’onctuosité et savourez à l’avance ce petit moment de gourmandise. Vient ensuite le moment tant attendu mais ne vous précipitez pas. Un chocolat chaud authentique se boit à petites gorgées, un peu comme le thé. Prenez le temps de goûter, d’apprécier cette onctuosité en bouche, de sentir cette douce chaleur dans votre gorge et de conserver cet arôme unique au creux du palais.

Mon petit conseil

Dégustez votre chocolat chaud immédiatement, lentement certes mais sans attendre. Une fois refroidi, ce n’est plus aussi bon…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.